Nouvelles

Mesure fiscale exceptionnelle COVID-19 pour les particuliers

En 2020, plusieurs Canadiens ont été forcés à changer leur façon de travailler et à se convertir au télétravail afin de limiter les risques de contagion à la COVID-19. Plusieurs se sont retrouvés à devoir travailler à la table de cuisine, dans leur chambre à coucher ou sur le sofa du salon, alors que d’autres ont investi dans l’aménagement d’un espace de travail. Considérant cette nouvelle réalité pour des millions de Canadiens, le Gouvernement du Canada a mis sur pied une procédure simplifiée pour permettre à la population de réclamer les frais encourus, en lien avec la pratique du télétravail en contexte de pandémie. Un montant forfaitaire temporaire pouvant aller jusqu’à 400$ pourra ainsi être réclamé lors de la déclaration d’impôts 2020. Pour être éligible à cette nouvelle déduction fiscale, le requérant devra avoir travaillé plus de 50% de son temps de la maison, pour une période d’au moins quatre semaines consécutives en 2020, en raison de la pandémie de COVID-19. C’est donc une déduction de 2$ par jour pour chaque journée travaillée à la maison, jusqu’à concurrence du montant maximal fixé à 400$.

 

Tant les journées entières que celles partiellement travaillées de la maison peuvent être comptabilisées. Cette méthode simplifiée permet de faire la réclamation sans avoir à fournir de preuve, ce qui réduit grandement le temps nécessaire pour en faire l’ajout dans la déclaration d’impôts 2020. Par ailleurs, les employés qui choisiront cette méthode n’auront pas à faire compléter le formulaire T2200/T2200S par leur employeur. Si vous croyez vous qualifier pour cette déduction, nous vous invitons à utiliser le calculateur mis sur pied par le gouvernement afin de confirmer votre éligibilité et connaître le montant qui pourrait vous être octroyé.

 

Cette méthode simplifiée ne remplace pas la méthode détaillée pour calculer les dépenses liées au travail de la maison. Les employés ayant travaillé de la maison en raison de la pandémie de COVID-19 qui souhaitent utiliser la méthode détaillée pourront donc faire compléter le nouveau formulaire simplifié par leur employeur afin de réclamer leurs dépenses. Contrairement à la méthode simplifiée, les employés qui opteront pour la méthode détaillée devront conserver les pièces justificatives ainsi que le formulaire T2200/T2200S complété et signé par leur employeur. Cette méthode permet de réclamer des dépenses telles que le loyer, l’électricité, le chauffage, les services d’aqueduc et les services d’internet, tout comme les frais de maintenance encourus pour la période où l’employé a travaillé de la maison. D’autres dépenses en lien direct avec la nature du travail peuvent être déduites, telles que les achats relatifs aux fournitures de bureau, les cartouches d’encre ou les frais reliés à l’usage d’un cellulaire dans l’exercice de ses fonctions. Une liste complète des dépenses admissibles est également disponible grâce au calculateur mis en place par le gouvernement. Les dépenses sont limitées à l’espace du bureau et à la période travaillée à la maison au courant de l’année.

 

Ces changements concernant les dépenses liées au télétravail vont grandement aider les Canadiens à avoir accès aux déductions fiscales qui sont disponibles. Si vous souhaitez obtenir de l’assistance pour calculer le total de vos dépenses admissibles ou pour vous aider à déterminer laquelle des deux méthodes est la plus avantageuse pour vous, n’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes qui se fera un plaisir de vous guider.

L’Énoncé économique de l’automne de 2020

Le Gouvernement du Canada a publié l’Énoncé économique de l’automne de 2020 le 30 novembre dernier, visant de nouvelles mesures pour soutenir les Canadiens et lutter contre la Covid-19. Celles-ci visent à continuer de soutenir les Canadiens à travers la pandémie, afin de renforcer notre économie. Voici quelques éléments clés : 

  • Pour soutenir les petites et les grandes entreprises pendant la deuxième vague, augmenter le taux maximal de la Subvention salariale d’urgence du Canada à 75 % pour les périodes qui s’étendent du 20 décembre 2020 au 13 mars 2021, et prolonger l’application des taux actuels de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer et de la mesure de soutien en cas de confinement jusqu’au 13 mars 2021. Les entreprises pourront se prévaloir de ces deux programmes jusqu’en juin 2021.
  • Pour aider les familles ayant de jeunes enfants pendant la pandémie, un soutien temporaire pouvant atteindre 1 200 $ leur sera accordé en 2021 pour chaque enfant âgé de moins de 6 ans qui est admissible à l’Allocation canadienne pour enfants.
  • Afin d’aider les jeunes à établir des liens plus étroits avec le marché du travail et d’appuyer les employeurs pendant une période de reprise économique, le gouvernement a l’intention de soutenir jusqu’à 120 000 placements par l’entremise d’Emplois d’été Canada en 2021-2022 – soit une augmentation de 40 000 par rapport aux niveaux de 2020-2021. À cette fin, le gouvernement propose d’investir environ 447,5 millions de dollars dans le programme l’an prochain. 
  • En plus des 250 millions de dollars du Programme d’investissement pour les fermes laitières et des 345 millions versés par le biais de paiements directs aux producteurs laitiers en 2019-2020, le gouvernement annonce que les producteurs laitiers recevront 1,4 milliard de dollars en paiements sur trois ans, à compter de 2020-2021. Le gouvernement annonce également l’octroi de 691 millions de dollars pour des programmes décennaux destinés aux producteurs de poulets, d’œufs, d’œufs d’incubation et de dindons assujettis à la gestion de l’offre.

   

Mise à jour COVID-19 Agriculture

À tous nos clients agriculteurs,

Nous espérons que vous restez en sécurité et en bonne santé.

Comme vous le savez probablement, de nombreuses mesures d’aide économique ont été mises en place pour aider les entreprises canadiennes à la suite de la pandémie de COVID-19. Cela comprend également des mesures pour aider à soutenir les agriculteurs canadiens en ces temps difficiles. Le gouvernement sait que l’industrie agricole est très essentielle et travaille à établir plus de programmes financiers.

Nous avons préparé un bulletin contenant une brève description des différents programmes d’aide financière annoncé par le gouvernement.